Accueil > LMPR > Maitrise d'oeuvre désamiantage

Depuis 1998, nous avons développé un réel savoir-faire dans les domaines du désamiantage, du déplombage, de la dépollution et de la maitrise de l'énergie.

Notre rôle de Conseil en désamiantage et notre expertise amiante vous garantissent une maitrise globale de votre problématique de dépollution.

   

Nous conseillons et accompagnons les maîtres d'ouvrages et les architectes dans le domaine spécifique du désamiantage et de la dépolution batiments en général.

Notre participation à l'élaboration de la réglementation nous permet de maitriser et d'adapter les travaux de désamiantage dans le respect de vos contraintes environnementales et économiques. 

Demande de renseignements

Maitrise d'oeuvre désamiantage

Pour les bâtiments destinés à la destruction, un retrait préalable des matériaux contenant de l'amiante (désamiantage) doit être réalisé, chaque fois que c'est techniquement possible.

Pour les bâtiments en usage, si le diagnostic amiante conclut à la présence de matériaux contenant de l'amiante friable (flocages, calorifugeages et faux plafonds), dont l'état de conservation constitue un risque pour les occupants (état intermédiaire de conservation N=2, avec un niveau d'empoussièrement mesuré (E) > 5 fibres d'amiante/litre d'air, ou état dégradé N=3), des travaux doivent être engagés systématiquement par le propriétaire. Ils ont pour objectif de réduire le risque d'exposition des utilisateurs du bâtiment, soit par un retrait des matériaux dangereux ou, lorsque cela n'est pas techniquement réalisable, par leur confinement. Dans les 2 cas, le niveau d'empoussièrement doit être ramené à l'issu des travaux sous le seuil de 5 fibres/litre.

Les travaux ne peuvent être réalisés que par des entreprises spécialisées.

Dans l'attente de la réalisation des travaux, des mesures destinées à protéger les occupants doivent être prises sans délai ; leur objectif est de ramener l'exposition au niveau le plus bas possible, et dans tous les cas à un niveau d'empoussièrement inférieur à 5 fibres d'amiante/litre d'air.

Ces mesures peuvent être :
- un nettoyage régulier et stricts des locaux (nettoyage humide, aspirateur à filtre absolu) ;
- l'isolement des matériaux potentiellement dangereux (bâches ou films plastiques) ;
- la limitation d'accès aux locaux et/ou des interventions de maintenance.

A ce stade, toutes les interventions directes sur ces matériaux sont en revanche prohibées, car elles peuvent provoquer leur dégradation et augmenter le risque d'exposition.

La réglementation exige l'achèvement des travaux dans un délai de 36 mois à partir de la date de remise des résultats du contrôle. Pour certains bâtiments recevant du public (capacité d'accueil > 300 personnes) et les immeubles de grande hauteur, dans lesquels l'amiante friable a été employé de manière généralisée, ce délai peut être incompatible avec la conduite des travaux dans les conditions de sécurité : des dérogations peuvent alors être accordées (cas par exemple de l'université de Jussieu).


 

Formation amiante SS4

Au delà de notre mission de maitrise d'oeuvre, LMPR est organisme de formation.

Nous sommes habilités à dispenser à vos personnels une formation amiante SS4 dans le cadre de l'article R.4412-139 du Code du Travail.

La formation amiante SS4 concerne des interventions d'entretien-maintenance sur des matériaux susceptibles de contenir de l'amiante.



 

Nos références en Maitrise d'Oeuvre